Comment créer son logo ?

À vrai dire, il en existe plein. Tout d’abord, nos félicitations semblent être de rigueur. Vous avez réussi à transformer ce qui aurait pu rester un rêve, en une réalité. Vous voilà désormais à la tête d’une start-up, prestataire de services ou bien chef de projet…
Mais voilà, une question vous taraude : comment créer un logo ? Vous le savez, faire un logo professionnel c’est essentiel pour vous distinguer et donner le ton, en terme de branding, à vos futurs clients. Pas de panique, on vous explique tout.

Dessin vectoriel ampoule cerveau creatif

Certes, il existe différents moyens de mettre en forme votre nouveau logo et vos idées. Premièrement, vous pouvez le dessiner vous-même, puis le scanner et le reproduire sur un logiciel de création. Mais aussi utiliser un éditeur en ligne ou bien un logo maker. Egalement, faire appel à un stagiaire en communication, ou lancer un appel à l’aide sur les réseaux sociaux. Quoi qu’il en soit, il faut préparer votre projet et noter :

– les formes que vous souhaitez,
– la disposition de votre logo,
– la typographie de votre nom commercial,
– et bien sûr les couleurs, en prenant connaissance de la signification des couleurs en communication.

À propos, nous mettons à votre disposition, en libre téléchargement, un brief créatif pour la création de logos :

Les choses à connaître lorsque l’on créé son logo d’entreprise soi-même

D’une part, les différences de qualité des fichiers. C’est simple à comprendre et indispensable pour éviter que de vilains pixels n’apparaissent. On discerne trois qualités de fichiers :

72 dpi : en bref, c’est la qualité la plus basse mais qui convient amplement aux supports web comme les réseaux sociaux, signature d’email…
300 dpi : norme de qualité standard (HD) pour l’impression de vos supports de communication.
Vectoriel : particulièrement adapté à la conception de supports numériques ou imprimés tels que des autocollants, un flocage, une bâche et bien d’autres.

Ensuite, gardez à l’esprit que votre logo doit être distinctif et déclinable en noir et blanc. Evitez donc d’employer trop de couleurs, vous risquez de vous en lasser assez vite. Enfin, un logo doit évoluer tous les 5/6 ans, d’où l’importance de prendre son temps et de faire les bons choix.

Le processus de création à respecter pour créer un logo :


Étape 1 : Synthétiser son projet

En quelques mots, vous devez être capable de faire comprendre à n’importe qui, ce que je vous aller faire. Le meilleur des exercices, c’est de demander à un enfant ou à vos grands-parents de vous poser la question. Ça vous servira à imaginer un slogan, si votre nom commercial n’est pas évocateur, ou au pire d’accroche pour votre site internet.

Étape 2 : Déterminer votre cible

Assurément, la création d’un logo pour une boulangerie, ne sera pas pensée et réalisée de la même manière que le logo d’un consultant IT. Certains secteurs ont des couleurs types qu’il faut connaître et adapter pour vous différencier. De même que l’on n’appréhende pas non plus de la même façon, un logo destiné aux ONG qu’à la clientèle d’une profession libérale et juridique. Vous devez cibler votre clientèle et vous mettre dans leur peau pour imaginer un logo qui leur parlera.

Étape 3 : Sortir un papier et un crayon

Que vous soyez un As en dessin ou une bille, vous verrez qu’en prenant le temps, on peut s’étonner soi-même. Finalement, faire un croquis de vos différentes idées, permet de se décharger. Une fois vos différentes idées crayonnées, vous pourrez faire un premier tri et les confronter aux avis de vos associés ou de votre entourage (appelé Brainstorming). L’idée ici, c’est de réduire le périmètre de vos prochaines actions. À l’issue de ces échanges, vous y verrez plus clair sur le positionnement et vous gagnerez du temps lors de la création de votre logo.

Étape 4 : Passez de l’idée à la conception

On y est. Lancez votre logiciel et créez un nouveau fichier. Vous n’en avez pas ? Téléchargez le logiciel Gimp / Inkscape ou rendez-vous sur un éditeur en ligne comme GraphicSprings. Essayez de créer un logo le plus intemporel possible. Pensez également à travailler en CMJN afin que les couleurs qui apparaissent à votre écran soit les mêmes que sur vos supports imprimés.

Étape 5 : Exploitez les fichiers sources

N’oubliez pas nos premiers conseils, et télécharger l’ensemble des fichiers sources. Votre imprimeur, ou n’importe quel autre prestataire que vous choisirez pour réaliser vos autres supports de communication en auront besoin. Sans cela, vous risquez d’être déçu du résultat lors de vos impressions et votre image de marque en prendra un coup.

Finalement vous n’êtes pas satisfait du résultat ou au contraire vous êtes fier de vous, mais les fichiers téléchargés ne vous apporte pas une entière satisfaction ? Faites-nous reproduire votre idée. En quelques heures, notre graphiste logo se chargera de vous le faire, au prix unique de 199 euros hors taxes. Probablement, nous vous délivrerons des conseils et pistes d’amélioration, sans aucun supplément. De fait, vous aurez l’assurance d’un travail bien fait, et un logo d’une qualité professionnelle adapté à votre entreprise.

Et voilà ! On espère que notre article vous aura bien aidé. Si vous l’avez apprécié, partagez-le sur les réseaux sociaux.