Comment travailler avec un graphiste ?


Collaborer avec un graphiste n’est pas une chose aisée pour tout le monde. C’est pourquoi nous avons réunis les meilleurs conseils.


Que fait un graphiste ?


Il est vrai que ce terme générique de graphiste ou designer graphique peut paraître flou. Du coup pour savoir comment travailler avec un graphiste, vous devez comprendre son rôle. Indispensable depuis le milieu du 20e siècle, les ancêtres de cette appellation sont les dessinateurs / illustrateurs. C’est donc un des métiers de l’artisanat d’art. L’arrivée de l’édition, des publicités imprimées, d'internet et de la télévision a permit à ce métier d’artistes visuels de muter. Aujourd’hui, le job d'un graphiste consiste à imaginer et mettre en images des informations pour la plupart du temps, à caractère commerciales.


Portrait d'une femme interrogative

Un graphiste est donc un professionnel de la communication visuelle. Il est capable de créer sur ordinateur, une typographie, des logotypes et de composer d’autres supports de communication comme des maquettes de livres, des flyers et bien d’autres. Il connaît sur le bout des doigts la signification des couleurs et maîtrise des logiciels de créations graphiques pour monter ses idées.

Comment trouver un graphiste ?

En sachant ce que vous souhaitez. Le terme de graphiste ou infographiste est générique et il faut comprendre que certains, ce sont spécialisés. Parmi ces spécialisations, on y retrouve :

 Les graphistes dessinateurs : plus communément appelé des illustrateurs / trices, leurs trucs c’est de dessiner des mascottes, des personnages réalistes ou façon bd. Pour donner vies à leurs idées, ils utilisent une palette graphique et principalement le logiciel Adobe Illustrator.

 Les graphistes print : c’est le couteau suisse des designers. Il assure la création d’identité visuelle complète comme des logos, des brochures, des affiches… Il est à la fois exécutant, créatif, et peut vous proposer différents styles graphiques.

 Les graphistes édition ou maquettistes : ils s’occupent de mettre en page des magazines, livres brochés. Il maîtrise à la perfection la chaîne d’impression. Le côté créatif, il l’exprime généralement par les couvertures et aiment jouer avec les typographies. 

 Les graphistes packaging : son rôle, c’est de créer et d’habiller visuellement de nouvelles formes d’emballages, conditionnements, etc destinés à la fabrication en série. Plus manuel que les autres graphistes, il doit présenter le plus harmonieusement possible un certain nombre d’informations utiles et obligatoires pour les consommateurs finaux.

 Les graphistes publicitaires : ils conçoivent et manipulent des images pour transmettre un message. Ces travaux, largement utilisés dans la Presse et à la télévision, doivent promouvoir l’objet ou le service d’une marque. C’est un exercice spécifique qui n’est pas donné à tout le monde, car il faut avoir une créativité exacerbée et une vision décalée pour présenter un message. 

 Les graphistes 3d : ils donnent vie à des croquis ou dessin vectoriel tels que des objets, des personnages, des animaux… Très recherchés chez les éditeurs de jeux vidéo et les agences de publicité pour le motion design, sa première qualité, c’est son coup de crayon. La seconde, c’est sa maîtrise des logiciels d’animation pour créer des textures, mouvements…

 Les graphistes web ou multimédia : il est chargé de concevoir les éléments graphiques des sites. Il peut aussi travailler sur le design des applications mobiles. Son truc à lui ce n’est pas la création de logos, c’est plus la retouche, le webdesign, les montages, la conception de bannières fixes ou interactives, etc. Un excellent profil pour améliorer l’apparence de vos pages et éviter – retarder la création d’un nouveau site web.

Face à la diversité des profils que comprend ce métier, il faut donc savoir ce que vous avez besoin pour votre entreprise afin de ne pas perdre votre temps avec le mauvais prestataire. Pour trouver un graphiste free-lance ou un indépendant vous pouvez donc faire appel à votre réseau, faire des recherches sur internet ou bien vous rendre dans une école des arts graphiques. Pour plus de garanties, vous pouvez aussi choisir le graphiste d’une agence de communication visuelle comme la nôtre.

Nos conseils pour travailler avec un graphiste

En établissant un dossier qui réunit :

 les problématiques de vos supports à moderniser,
 votre public,
 vos sources d’inspiration,
 ce que vous ne voulez pas,
 votre échéancier pour ce projet,
 les objectifs que vous visez à travers cette collaboration.

Avec cette démarche orientée résultats, vous impliquez le graphiste indépendant, freelance ou le studio de création dans votre projet. Vous gagnerez du temps dans vos échanges et vous serez considéré.

Une fois que vous aurez choisi votre prestataire, il faudra communiquer efficacement avec lui. En principe, un graphiste doit vous résumer en quelques mots vos attentes, avant de commencer à travailler. S’il ne le fait pas, alors demandez-lui ce qu’il en a retenu ainsi que son avis. Il appréciera cette implication. C’est aussi le moment de lui exposer les valeurs de votre entreprise et l’esprit que vous souhaitez insuffler. Cela peut paraître insignifiant, mais détrompez-vous. Un graphiste à la capacité de réaliser des visuels qui ont du sens. Des formes carrées renverront inconsciemment une certaine discipline, et l’utilisation des couleurs influencera la perception visuelle de votre organisation.

Dans tous les cas, le travail d’un graphiste doit pouvoir être justifié par des explications. Si vous gardez en tête cette approche, nous sommes prêts à parier que votre collaboration sera couronnée par une entière satisfaction.

Pour vous donner une idée de nos tarifs, contactez-nous au 04 27 89 85 39 ou

Consultez nos tarifs en communication