Les tarifs web & print de notre agence de communication visuelle à Lyon.


Clairs, transparents et sans frais cachés parce que facturer à la tête du client, ce n’est pas notre truc.

Idéal pour budgéter votre comm’ :

* D’autres prestations sont réalisées par notre agence digitale à Lyon comme l’intégration des webdesign, la création de logos ou encore la conception de site marchand (maquetté par notre expert graphiste webdesigner à Lyon), brochures commerciales, dépliants… Disponibles sur devis (tarifs préférentiels pour la sous-traitance en communication des agences sur demande).

Toutes les prestations réalisées par notre entreprise de graphisme à Lyon, incluent :

  • le brief créatif,
  • la recherche graphique,
  • la conception,
  • les modifications / débriefs,
  • l’envoi des fichiers d’impression,
  • la cession des fichiers sources et des droits d’auteurs.

Calcul des tarifs d'une agence de communication illustration

Comment établir un budget marketing ?

Le marketing permet d’atteindre vos objectifs commerciaux, il doit donc être calculé en fonction de votre chiffre d’affaires. Voici un exemple concret :

  1. Objectif annuel de chiffre d’affaires : 3 millions d’euros
  2. Chiffre d’affaires mensuel à réaliser : 250 000 euros, soit 3 millions / 12
  3. Panier moyen par client : 6 000 euros
  4. Nombre de ventes mensuelles pour atteindre l’objectif mensuel : 42 ventes, soit 250 000 euros / 6 000 euros
  5. Nombre moyen de leads qualifiés pour conclure une affaire : 4
  6. Nombre de leads à générer : 168 leads par mois, soit 42 ventes x 4 leads
  7. Taux de transformation : 33%, soit 1 demande de contact sur 3 qui se transforme en lead
  8. Nombre de contacts par mois : 504, sois 168 leads x 3
  9. Coût par contact : 30 euros.

En théorie, vous aurez besoin de 504 nouveaux contacts tous les mois (ou 17 par jour) pour atteindre les 3 millions d’euros de chiffre d’affaires. Si le coût d’acquisition moyen d’un contact est de 30 euros, il faudra prévoir dans votre prévisionnel 15 120 euros de budget marketing chaque mois (30 euros x 504 contacts). En somme, cela représente 6,05 % du chiffre d’affaire visé. Sachant qu’en règle générale, le total du budget marketing d’une entreprise représente 4 à 12 % du chiffre d’affaires.

Astuce pratique : investissez dans une stratégie de contenus. D’après l’étude DemandMetric, le Content Marketing coûte 62 % moins cher que le marketing traditionnel et génère environ 3 fois plus de leads.

Le tarif d’une landing page

Le prix d’une landing page varie de 150 à 500 euros. À vrai dire, tout dépend de ce que vous fournissez à l’agence web lors de votre commande. Si vous disposez d’un plan de conception (wireframe), des photos et vidéo, et du contenu texte, les coûts seront réduits. En revanche, si vous confiez l’intégralité de la création de votre landing page, votre prestataire passera plus de temps et pourrait avoir recours à un UX Designer, une rédactrice professionnelle…

Les tarifs SEO

Il dépend de la taille du site. Globalement, plus un site à de pages, plus il y aura d’optimisations à prévoir. Pour bien comprendre, une prestation SEO se découpe en deux catégories : l’on-site (optimisations à faire sur le site), l’off-site (ce qui concerne la popularité de votre site sur Internet).

Quelque soit le prestataire que vous choisirez, il commencera par une audit et elle vous sera facturée au minimum 600 euros.

Car il y a ce que vous voyez de votre site, mais surtout ce qui ne se voit pas. Et que Google prend en compte pour vous positionner sur son moteur de recherche. Un expert du référencement naturel sait les détecter, analyse vos statistiques, et vous livrera un rapport, qui liste tous les points techniques à corriger et les optimisations à apporter page par page.

Prix d’un site internet

Pour définir le prix d’un site internet, il faut en définir le type : web app, blog, vitrine, site institutionnel, e-commerce, marketplace. Car, tous les projets ne nécessitent pas les mêmes compétences, la même expertise, ou encore les mêmes ressources (techniques et humaines). Ensuite, il faut connaître les fonctionnalités. Certaines qui peuvent paraître anodines, peuvent se révéler très complexes à réaliser, et donc coûteuses. C’est pourquoi les freelances et agences web demandent systématiquement un cahier des charges. Il permet d’évaluer la faisabilité de votre projet, ainsi que la durée.

Et enfin, connaître la méthode de tarification. Il en existe trois :

  • Tarification à la marge : coût (total des dépenses) + % de marge libre
  • Tarification moyenne : coefficient + prix du marché
  • Tarification de valeur estimée : la valeur créée estimée + % de rémunération. Facile à détecter car le prestataire cherchera à connaître vos objectifs. Par exemple, le nombre de clients que vous souhaitez atteindre chaque mois, le panier moyen d’un client, et votre marge. En fonction de ces chiffres, il estimera la valeur de son travail et justifiera son tarif par rapport à votre retour sur investissement.

À titre indicatif, voici les tarifs moyens que nous avons observé cette année :

  • Blog : 790 euros
  • Site vitrine : 1500 euros
  • Site e-commerce : 2500 euros

Ces prix sont variables car ils dépendent de la structure que vous sollicitez (étudiant freelance, off shore, freelance, agences) et de sa politique commerciale.

Le prix des newsletters

Trois choses sont à prendre en compte : le coût de l’habillage graphique (environ 100 euros) + la rédaction (environ 15 euros) + le tarif de la solution d’emailing (dépends du nombre de mails à envoyer).

Ce canal marketing, qui peut se révéler très efficace et rentable, est assez peu coûteux. C’est pourquoi la newsletter est largement utilisée. La solution que nous recommandons à nos clients, c’est Sendinblue. Cet outil Saas propose des templates à personnaliser, et l’envoi d’une campagne jusqu’à 9 000 e-mails / mois gratuitement. Au-delà, vous pourrez souscrire à un de leurs abonnements, comme celui à 19 euros par mois qui permet l’envoi de 40 000 e-mails. Vous aurez également accès à l’ensemble des statistiques de vos campagnes, en quelques clics.