Les critères de sélection d’un logo professionnel

Connaître les critères de sélection d’un logo professionnel, c’est capital pour tout chef d’entreprise. Mais quand on reçoit les propositions du graphiste, le choix peut s’avérer plus ou moins difficile.

Voici justement quelques conseils qui vous aideront à départager les logos reçus et faire votre short-list.

Les caractéristiques qui définissent un bon logo

L’objectif n’est pas de vous fournir un plan de formation mais de vous aider à reconnaître et choisir un logo, parmi les propositions qui vous seront faites.

La couleur du logo

Les couleurs ont des effets émotionnels et culturels. Leur choix doit correspondre aux valeurs de votre entreprise, et véhiculer une belle image. Ainsi, pour mieux choisir vos couleurs, vous devez prendre en compte :

  • votre secteur d’activité ;
  • la signification des couleurs ;
  • le respect de la règle de 3 couleurs au plus dans un logo ;
  • la préférence de couleur selon le sexe.

Outre l’influence des couleurs, la typographie est le second critère le plus important dans le choix de votre logo.

La typographie du logo

Il en existe 5 types, et plusieurs milliers dans chaque style. Voici quelques tips à retenir :

  • Les polices de caractères italiques : elles donnent du dynamisme et de la souplesse à un logotype. On l’utilise généralement pour la baseline.
  • Les polices épaisses : elles traduisent puissance et force à votre nom commercial (et donc votre entreprise).
  • Les polices fines : elles véhiculent une certaine exigence et de l’élégance.

Veillez à la bonne lisibilité des typographies utilisées par le designer de vos logos, sous toutes les tailles et toutes les couleurs (monochrome, couleurs). Oubliez donc les stéréotypographies, qui représentent un pays ou une culture (souvent utilisé par les restaurants asiatiques).

La forme du logo

Au cours de ces dernières années, on observe que la tendance se dessine vers le logo typographique. On combine assez peu d’icônes à une typographie. Le format est le même, et se veut horizontale. Pour se différencier, le choix d’une couleur en dépend. C’est la logique que suit toutes les grandes marques aux logos intemporels et iconiques.

En vous basant sur ces trois caractéristiques, vous ferez le bon choix de logo. De plus, ces critères rendent constructifs vos éventuelles demandes de modifications auprès du graphiste en charge de votre logo. À présent, analysons un logo plein de bon sens, connu de tous, ayant contribué au succès de cette société de production.

Evolution logo Walt Disney

Décryptage du célèbre logo Disney

Créé le 16 octobre 1923, le logo “The Walt Disney” est une référence en matière de production cinématographiques. Ce n’est qu’à partir de 1929, que l’entreprise (qui se nommait Disney Brothers Studios) est reconnue, suite au succès de Mickey Mouse. C’est la première série qui synchronise l’image et le son. Pour l’époque, c’est une révolution. Le succès est tel que la même année, le studio change de nom et devient : “Walt Disney Productions“.

Le logo connaît une hausse de popularité entre 1985 et 2006. Le 21 juin 1985 est la date du grand changement de logo Disney. Après avoir pris, une fois encore, un nouveau nom (Walt Disney Pictures), la firme présente son nouveau logo. Inspiré par les courbes de la signature de W. Disney, ce logo est un symbole connu par des milliards de personnes à travers le monde.

Les éléments clés qui le rendent aussi évocateur sont le fameux château de Cendrillon avec l’arc lumineux (qui symbolise le rêve), la fantaisie et le monde animé présenté par la marque. Dans sa forme manuscrite, la nom commercial se pare des couleurs bleues et blanches signifiant à la fois l’excellence, la grâce et l’élégance.

Aujourd’hui, le logo est entièrement modernisé. C’est le modèle par excellence d’un logo populaire, parlant et bien choisi.

logo Disney noir de 2019

Les différents types de logotypes

Pour la conception de votre logo, vous pouvez faire votre choix entre plusieurs types de logos. Voici les différentes sortes de logotypes :

Logo Netflix 2019
logo Hermès Paris
Logo Chanel transparent
Logo pepsi transparent
Logo Porsche transparent
Logo Michelin 2019 transparent
  • Les logos typographiques

Ils ont la particularité de ne pas avoir d’icônes et ils se différencient par l’originalité de leur police d’écriture. C’est le cas des logos Netflix et Cartier qui affichent d’abord la dénomination de l’entreprise à laquelle s’ajoutent d’autres effets.

  • Les logos iconographiques

Ils contiennent un élément fantaisies tel qu’une icône, une forme géométrique, une médaille ou des représentations de paysages, statues… C’est un atout, car ils peuvent être utilisés indépendamment du nom commercial et se décliner plus facilement. Dans cette catégorie, on retrouve par exemple les logos Hermès ou Dropbox.

  • Les logos pictogrammes

Un pictogramme est une sorte de dessin simplifié/schématisé, qui a pour fonction d’être unique et reconnaissable. Peu actuel, ce type de logo est un choix risqué, qui demande une approche particulière et une entente parfaite entre le designer et le client. On prend l’exemple des logos Chanel et Apple.

  • Les logos abstraits

Ici, en lieu et place d’une image représentative de l’entreprise, on préfère utiliser une forme abstraite. Ce sont également des logos pictogrammes. À titre illustratif, et sans significations notoires, on retrouve les logos Pepsi ou BP.

  • Les emblèmes

Les emblèmes constituent des reproductions d’objets/signaux dotés de vertus symboliques fortes. Ils présentent généralement un aspect culturel, historique et communautaire. C’est le cas des emblèmes d’Harvard, Porsche ou Harley-Davidson.

  • Les mascottes

Véritables outils marketing, les mascottes d’un logo apportent une touche populaire à l’entreprise. Elles sont facilement déclinables dans les campagnes promotionnelles. C’est pourquoi ce choix graphique fort est quasi exclusivement réservé aux multinationales à l’instar de Michelin et d’Auchan.

Les étapes de création d’un logo

En raison de l’importance du logo pour la notoriété de votre entreprise, sa création doit suivre rigoureusement six étapes. Nous vous les présentons.

  • Étape 1 : Formaliser vos attentes

Rédiger un brief, c’est essentiel, même pour la création d’un logo professionnel. Il doit présenter votre entreprise (historique, secteur, savoir-faire, persona), résumer vos attentes (type de logos, quelles représentations (valeurs, objectifs), inspirations) et vos goûts personnels. Si vous les jugez nécessaires.

  • Étape 2 : Faire valider votre projet par le designer

La création d’un logo n’est pas un exercice facile. Le créatif doit être ouvert au dialogue, cultivé et curieux pour bien cerner votre entreprise. Créer un logo demande beaucoup de subtilité et d’imagination pratique. D’une entreprise à l’autre, les consignes diffèrent. Vous devez donc vous assurez que le graphiste a bien saisis votre brief avant de commencer à travailler.

  • Étape 3 : Esquisser les idées

Un graphiste logo a besoin de mettre à plat toutes ses idées. Pour ensuite les trier. Une fois la sélection faites, il les soumet pour appréciation, au Directeur artistique ou au Chef de projet. Une fois validées, le travail sur Adobe Illustrator s’en suit. L’avantage de cette phase, c’est de récolter des avis critiques, mais constructifs, et bien entendu d’autres idées. Elle permet aussi de mieux se préparer à la création des logos.

  • Étape 4 : La présentation des logos

Le grand jour est arrivé, vous allez découvrir le travail du Freelance ou de l’agence graphique. Un Pitch doit accompagner chaque propositions (allant de 3 à 5). Votre premier ressenti est crucial, alors notez-le. Il peut être légitime et devenir une consigne de modifications. Enfin, veillez à ce que chaque logotype corresponde bien au brief initial.

  • Étape 5 : La vérification des fichiers envoyés

Une fois votre logo corrigé, et validé par vous-même, l’agence doit vous envoyer l’ensemble des fichiers d’édition. Vous devez recevoir au minimum : les fichiers sources (.ai, .eps, .otf/ttf) ainsi que les déclinaisons suivantes : monochrome, pdf couleur, palette de couleurs, fichiers jpeg et png. L’idée c’est que vous soyez libres de l’utiliser pour votre communication (réseaux sociaux, signatures de mails, enseigne, marquage de vos véhicules, cartes de visite…).

  • Étape 6 : Le dépôt à l’INPI

Pour être déclaré comme unique propriétaire de votre logo et/ou nom commercial, vous devez faire un dépôt à l’INPI. C’est un organisme qui vous permet de protéger votre activité ainsi que votre image sur une durée, un secteur, ou une zone géographique précise. Ce n’est pas une obligation, mais on vous le recommande. Il n’est pas rare de voir des personnes peu scrupuleuses, déposer le nom commercial d’une société ancienne (concurrente), et d’en exiger le changement de nom par le biais d’un avocat. L’objectif ? S’approprier votre notoriété et une part de marché en un rien de temps.

Que retenir des critères de sélection d’un logo professionnel ?

Faites votre choix en vous assurant que votre futur logo soit : reconnaissable, porteur de sens, évocateur et mémorisable.

N’oubliez pas, ce logo, c’est la représentation visuelle de votre gagne-pain et demeure le premier contact visuel avec vos potentiels clients. Il doit être par-fait !

Découvrez aussi comment créer un site internet Wordpress sur mesure, un site clé en main pas cher ou le coût d’un site internet professionnel

> Un projet de logo ?