Quel est le prix d’un logo ?

Photo ampoule créative, et pièces d'argent

En tant qu’agence de design graphique, nous avons décortiqué le prix d’un logo. Cet élément unique et essentiel à toute entreprise, sensible à son image de marque.

Pourquoi autant de différence dans les tarifs ?

Plusieurs facteurs sont à prendre en considération pour comprendre le prix d’un logotype. Tout d’abord, le « Délai de la création » ; car comme en impression, plus c’est urgent, plus le prix est élevé.

À cela, vient s’ajouter les honoraires de création, libres et pouvant se justifier par l’expertise. Bien que cette valeur soit subjective, tous les créateurs de logos ne se valent pas.

Ensuite, il y a les droits d’exploitation cédés par l’auteur. Un logo entre dans la même réglementation que les clichés d’un photographe. En fonction de son usage, le graphiste ou l’agence de communication calcule le tarif de cession des droits d’auteur. Selon les supports (cartes de visite, brochures, encarts publicitaires, site web, pub TV…), la diffusion (locale, régionale, nationale, internationale) et la durée, cette partie variable est négociable.

C’est l’addition de ces variables qui explique des tarifs de logos, parfois très élevés, comme par exemple :

logo de la société BP

BP a dépensé 211 millions de dollars pour la conception de son logo en 2008.

Pratique : un outil de référence, bien connu des créatifs et agences graphiques, vous permet de simuler le coût global de la création graphique d’un logo : cliquez ici

Comment déterminer le prix de création d’un logo ?

Ce que nous appelons les honoraires de création d’un logo, dépend du positionnement du prestataire. Plus un prestataire sera réputé et donc expérimenté, plus son prix de création sera élevé. Les freelances, souvent, facturent leurs prestations à la journée, de 350 à 600 euros jour. C’est ce qu’on appelle un tarif journalier moyen (TJM). Selon nous, cette méthode n’est pas adaptée à la création de logos. Il faut plus d’une journée pour s’approprier le brief, comprendre les goûts du donneur d’ordres, trouver les bonnes idées, puis les réaliser, faire le choix des couleurs, et les retouches. Au final, vous vous retrouvez prisonnier de votre budget ou bien avec une facture plus salée que celle du départ. Or, le travail a été fait, et vous ne pouvez pas dire le contraire… À notre agence de création, vous restez maître de votre budget, puisque nous avons un prix de création fixe de 116 euros, par maquette. Attrayant, non ?

L’importance d’un brief ou cahier des charges.

Selon vos consignes, et les enjeux, la création d’un logo peut s’avérer plus difficile. Et nécessiter beauuuuucoup de déclinaisons. Mais aussi de modifications. Pour vous aider à comprendre la valeur d’un travail de réflexion, voici le décryptage du logo mémorisable Airbnb (publié le 16 juillet 2014) :

Décryptage du logo Airbnb

Lorsqu’on connaît le processus de réflexion, pour arriver à ce design de logo, on ne peut que le comprendre et quelque part, l’aimer. Cependant, il faut veiller à l’apparence et solliciter vos associés/proches pour apporter d’éventuelles corrections. Le coup de génie d’Airbnb, c’est qu’ils se sont servis de ce nouveau logo, pour faire parler d’eux, gratuitement. Pour nous, c’est évident, ils avaient anticipé les détournements et les réactions humoristiques.

Même constat dernièrement, pour le logo original des JO de PARIS 2024, dévoilé le 21 oct. 2019. En voici quelques-unes qui vous donneront le sourire :

Autre exemple, plus courant. Si vous passez commande d’un logo au style 3d, comme par exemple celui d’Xbox 360 :

Xbox logo

A un designer qui n’a pas cette spécialité, alors vous risquez de recevoir des propositions/maquettes décevantes. S’il a accepté de relever le défi.

Conseil : visionnez toujours le portfolio du designer ou de l’agence de graphisme que vous mandatez. Il vous donnera une idée de son approche, et de sa « patte graphique ».

Chez COM1SENS, quelles que soient vos attentes à ce sujet, nous avons les compétences. Toutefois, si nous ne pouvions l’assurer, pour une question de délai par exemple, nous l’affecterons à un créatif de notre réseau, déjà testé et hautement certifié. Quoi qu’il arrive, commencez toujours par rédiger un brief en y inscrivant un maximum d’informations. Créer un logo demande un minimum d’implication, peu importe votre secteur d’activité. D’où notre trame, prête à être personnalisée :

> Télécharger notre brief de création d'un logo sur mesure

Les contenus livrables que vous devez obtenir

À vrai dire, les fichiers que vous devez recevoir sont toujours les mêmes. Les prestataires le savent. Or, ils ne le font pas toujours. Par conséquent, listez ces différents formats dans votre brief :

  • Fichier source (Illustrator et non pas Photoshop) du logo (en .ai)
  • Fichier de la / les polices d’écriture (en .otf et .ttf)
  • Fichiers vectoriels en couleur + noir et blanc (en .eps et .pdf)
  • Fichiers d’impression CMJN en haute résolution (.pdf)
  • Fichiers de déclinaison web, en couleur + noir et blanc, sans pertes de qualité (.jpeg et .png)
  • La cession des droits d’auteur et utilisation.

Cela démontre que vous êtes renseigné sur le sujet. De plus, vous serez libre d’adapter votre logo aux différents supports de communication (flyers, textiles, clés USB, marquage, stylos…). C’est bon pour votre image et ce qui constitue votre identité visuelle. De fait, vous serez considéré par le prestataire.

En conclusion, soignez votre cahier des charges. C’est sur ce document qu’un designer s’appuie pour réaliser votre logo d’entreprise et justifier ses choix graphiques. Et n’oubliez pas, le logotype, c’est l’élément principal de l’image d’une entreprise.
Bonne collab, et si besoin :